Bitcoin, plus d’échanges sans frais sur les plateformes chinoises

By news

Après avoir interdit les prêts sur marge, et ajouté à ça la pression venant des autorités chinoises, les transactions sur Huobi, BTCC, OkCoin ne sont plus désormais gratuites. Un prélèvement des frais 0,2 % sera fait sur chaque transaction interne. Jusqu’à présent, les échanges étaient libres ce qui a permis à ces plateformes d’avoir des volumes importants et de séduire les traders du monde entier.

 

Les transactions en Bitcoin désormais facturées

D’après le Shanghai Securities News le 24 janvier 2016 à 12 heures, un système de facturation bidirectionnelle sera mis en place donc, les investisseurs en Bitcoin seront soumis à des frais de transaction, que ce soit pour acheter ou pour vendre des Bitcoins. Suite à cette annonce, la valeur du Bitcoin a baissé de 6 300 yuans ou 919 dollars américains en quelques heures alors que le prix était de 6 500 yuans ou 948 dollars américains, et cela, sur les 3 importantes plateformes de négociation : Huobi, BTCC et OkCoin.

 

Les raisons des transactions payantes

Selon toujours Shanghai Securities News, cette facturation des frais de transaction en Bitcoin est pour la Banque populaire de Chine un moyen pour protéger les droits et les intérêts des investisseurs. Cette mesure va certainement participer à la chute de la volatilité des cours et au poids excessif de la Chine sur le marché des crypto-monnaie, notamment du Bitcoin. À noter que les volumes d’échanges effectués par ordinateur sur les 3 plateformes de négociation chinoises, dont Huobi, OkCoin et BTCC représentent 80 % des transactions mondiales. À l’inverse des actions, le Bitcoin qui est à la fois un système de paiement et une crypto-monnaie peuvent être échangés directement sur les plateformes à tout moment et entre utilisateurs. En Chine, il est même possible d’investir en Bitcoin avec seulement une centaine de yuans.

Autre news Bitcoin


Laisser un commentaire