Au Japon, l’électricité se paie en bitcoins

By news

Bitcoin au japonAlors que l’Union européenne et les États-Unis augmentent les normalisations des monnaies virtuelles en les passant au peigne fin, le Japon a fait un grand pas vers l’acceptation de cette nouvelle devise. Désormais, il est possible aux Nippons de régler les factures d’électricité avec des bitcoins.

 

Transactions effectuées à travers Coincheck Denki, un système de paiement en ligne

E-Net est la première compagnie d’énergie nippone à approuver la monnaie virtuelle Bitcoin et les transactions s’effectueront en ligne à travers Coincheck Denki. Le projet est déjà lancé dans trois régions du Japon : Kanto, Kansai et Chubu. Au fil du temps, d’autres localités viendront rejoindre cette opération de paiement d’électricité par le biais du Bitcoin. Afin de simplifier les transactions avec cette monnaie numérique, l’entreprise nippone de service Bitcoin a mis en place un système de paiement rapide et sécurisé. Par ailleurs, les règlements d’électricité passant par ce système offrent un avantage d’économie jusqu’à 6 % pour les gros utilisateurs de Bitcoin. Dans le portefeuille virtuel seront stockées les épargnes Bitcoin qui peuvent être échangées contre des monnaies réelles, sans passer par le système bancaire.

 

Un petit pas pour Coincheck, mais un pas de géant pour Bitcoin

C’est une grande première pour le Japon, car c’est la première fois que Coincheck se lance dans un projet de service public. Toutefois, ce n’est que le début d’une longue histoire pour la crypto-monnaie, puisque d’autres offres similaires sont en train d’être étudiées dans l’empire du Soleil levant. Bientôt, les consommateurs nippons pourront aussi payer en bitcoins les factures de gaz, d’eau et de télécommunication. Mais si les monnaies virtuelles ont un avenir brillant au Japon, c’est parce qu’un projet de loi a été adopté au mois de mai 2016. Selon les dispositions, les devises numériques et les transactions sont désormais réglementées dans le pays. Bitcoin a réussi en un si peu de temps à percer sur les terrains glissants des finances internationales jusqu’à accepter leur convertibilité contre des monnaies traditionnelles.

Autre news Bitcoin


Laisser un commentaire