L’industrie du Bitcoin s’implante au Tibet

By news

Bitcoin tibetLe succès du Bitcoin n’est plus à présenter. De plus en plus connue partout dans le monde, cette monnaie virtuelle s’empare des montagnes tibétaines pour implanter son industrie de minage. Ce choix s’explique par les mains d’œuvre à faible coût en Chine. Le pays est donc devenu le centre névralgique des opérations de transactions de cette crypto-monnaie.

 

Chine, le lieu de prédilection des sites de minage

Alors que certains pays réfléchissent encore à la réglementation des monnaies virtuelles, la Chine quant à elle voit dans le Bitcoin l’avenir des échanges internationaux. Elle compte sur l’ensemble de son territoire plus d’une centaine de sites de minage de Bitcoin. Cette crypto-monnaie est évaluée à plus de 9 milliards de dollars actuellement, et la Chine représente près de trois quarts des capacités de minage et des transactions dans le monde, d’après le Washington Post. Si l’économie du Bitcoin continue à ce jour à dépasser toutes les espérances, c’est parce que l’empire du Milieu lui permet de maintenir ses opérations de minage en bonne santé. Les transactions sont effectuées dans des sites administrés par des plateformes chinoises d’échange de bitcoins.

 

Trois sites de minage au Tibet

Dans les montagnes tibétaines, des bitcoins y sont minés tous les jours, car il y existe trois sites de minage. Une grande bâtisse située près d’une centrale hydroélectrique encerclée par les hauts sommets accueille quelque 11000 matériels informatiques des calculs mathématiques œuvrant pour le réseau Bitcoin. Ils valident les transactions effectuées partout dans le monde tout en assurant leur sécurité. Au départ, ce site devrait alimenter en électricité le réseau national, mais ça a changé en raison de la défaillance du développement industriel en Chine. Mais c’était une aubaine pour l’entreprise HaoBTC qui a installé en ce lieu le site d’échange de la première monnaie virtuelle au monde. À l’intérieur de ce site de minage, les mineurs de Bitcoin recueillent les frais de transaction pour chaque échange financier qu’ils valident, mais également les devises virtuelles nouvellement créées.

Autre news Bitcoin


Laisser un commentaire