Nigéria, quand les crypto-monnaies sont les cibles des autorités !

By news

Les crypto-monnaies comme Onecoin, Bitcoin, Swisscoin… ou autres monnaies numériques et virtuelles vivent leurs plus beaux jours au Nigéria. Mais cette nouvelle tendance n’assure pas les autorités locales. Pour elles, c’est une source d’inquiétude à cause de l’utilisation présumée frauduleuse par certains établissements.

 

Le Bitcoin, dans le collimateur du SEC

Vendredi 13 janvier 2017, le régulateur des marchés des capitaux nigérian, la Commission des valeurs mobilières ou Securities and Exchange Commission (SEC) met en garde contre le danger sur l’investissement dans les crypto-devises. Cette mise en garde arrive quand Mavrodi Mundial Movement ou MMM Nigéria a fait la promotion d’un système d’investissement via le Bitcoin. Cette entreprise d’investissement devrait refaire surface après avoir été sanctionnée le mois de décembre dernier. Elle a été dénoncée par la Société d’assurance-dépôt du Nigéria parce qu’elle a bâti son système d’épargne sur du Ponzi. Ainsi, ses comptes ont été gelés. L’institution appelle donc la population à être plus prudente face aux opportunités d’investissement qui présentent un risque élevé de perte de fonds, mais surtout aux individus, aux entités et aux entreprises de nature à risque qui pratiquent le système pyramidal frauduleux.

 

L’avenir du Bitcoin au Nigéria

Alors que les crypto-monnaies ont le vent en poupe dans l’univers financier mondial afin de simplifier les transactions et permettre aux acteurs de gagner en temps, le Nigéria est réticent à l’encadrement de cette pratique pour en tirer des bénéfices. Depuis peu, la Commission d’assurance dépôt et la Banque centrale ont instauré un comité pour étudier le Bitcoin, la monnaie numérique le plus importante de 2016, dont le but est de l’introduire dans le système financier national. Elles veulent également voir ce que l’adoption d’une crypto-monnaie pourrait signifier pour la lutte contre la corruption, pour le blanchiment d’argent ou pour la criminalité dans le territoire nigérian.

Autre news Bitcoin


Laisser un commentaire