30% des plateformes victimes de pirates

By news

hackeurL’agence Reuters a récemment fourni des données qui annoncent que près d’un tiers des plateformes bitcoins ont été victimes des hackers, et la moitié d’entre elles ont disparu. Ce constat met à mal la sécurité de ce système de paiement virtuel.

 

Question sécurité, les plateformes bitcoins sont fragiles

Au début du mois d’août, Bitfinex, une plateforme bitcoin a été victime d’un piratage massif. Les cybercriminels ont dérobé près de 119756 bitcoins qui équivalent à 64 millions d’euros. Toutefois, même si elle a réagi rapidement à ce problème, la somme représente quand même près de 36 % des dépôts. Mais le souci énorme est que cette immense perte va être également supportée par les clients de la plateforme même ceux qui ne possèdent pas de bitcoins. Ce qui amène à dire que chaque client connaîtra aussi une perte de 36 % de leurs actifs. Néanmoins, cette attaque n’est pas aussi importante que celle du 2014 où MtGox a perdu 350 millions de dollars en bitcoins, une perte qui a conduit à la fermeture définitive de la plateforme.

 

Les chiffres qui donnent froid au dos

En ce jour, la sécurisation des plateformes bitcoin se retrouve au cœur des débats, et les chiffres annoncés par Reuters n’arrangent pas les choses. Cette agence vient d’affirmer qu’un tiers des plateformes ont été piratées, et la moitié ont disparu. Mis à part le côté technologie, les risques sont aussi dus à la petitesse de ces plateformes. Elles n’investissent pas assez quand il s’agit de sécurité. Pour une petite comparaison, les statistiques publiées par l’association Privacy Rights Clearinghouse annoncent que sur les 6000 établissements bancaires américains, 67 ont été victime d’une brèche rendue publique, équivaut à 1 %. C’est vrai qu’il est possible que d’autres failles n’aient pas été rendues publiques, mais le pourcentage est vraiment minime contrairement aux transactions via bitcoin.


Laisser un commentaire