La conférence Euro Bitcoin reportée en 2015.

By news

L’Association Bitcoin France n’aura finalement pas pu organiser le 8 octobre 2014 comme prévu, la plus grande conférence francophone Euro Bitcoin. La présence de personnes influentes tel que Jacque Attali, n’aura pas suffit à réunir le nombre de participants et de sponsors nécessaires afin d’amortir et d’organiser l’événement.

Reportée début 2015

Il faudra encore patienter quelques semaines puisque cette conférence devrait avoir normalement lieu début 2015.  L’Agenda des conférences prévues était très alléchant et laissait présager d’intéressants débats. Il reste à espérer que les intervenants prévus n’auront pas été échaudés par l’annonce tardive de l’annulation et qu’il maintiendront leur venue en 2015.

Cette conférence avait pour vocation de réunir des profanes et des spécialistes de ce système de paiement et de mêler des conférences économiques et d’autres plus philosophiques, voire philanthropiques. Espérons que ce fâcheux contretemps ne décrédibilise pas les plus frileux concernant le sérieux et l’intérêt évident du Bitcoin.

Le rapport du Sénat sur le Bitcoin

Le rapport du  Sénat au sujet du Bitcoin quelques jours avant la conférence tombait à point nommé ! La France n’étant pas économiquement suffisamment impliquée fait difficilement concurrence aux entreprises Américaines qui arrivent sur certains marchés.

Le rapport du Sénat a émis quelques réserves concernant notamment le cadre juridique qu’il est important de mettre en place concernant les crypto-monnaies.

Remboursement intégral proposé aux participants lésés

Malgré cette fâcheuse nouvelle pour toutes celles et ceux qui avaient prévus de se rendre à Paris afin d’assister à cette conférence, Bitcoin France a annoncé que l’Association s’affiliait à Bitcoin Foundation. Une nouvelle collaboration qui devrait être bénéfique pour l’image et la promotion de cet écosystème.

Quant aux personnes qui auraient du assister à cette conférence, l’Association Bitcoin France a indiqué dans son communiqué de presse, qu’elles seraient personnellement contactées et qu’un remboursement intégral leur serait proposé.


Laisser un commentaire