Les agences fédérales critiquées pour leur manque de protection des utilisateurs de Bitcoin.

By news

Un nouveau rapport est fortement critiqué concernant l’approche actuelle des agences fédérales vis à vis de Bitcoin. Après l’analyse de toutes les opérations actuelles, le rapport conclut que les agences fédérales ont échoué dans la protection des utilisateurs de Bitcoin ordinaires, victimes de hackers, d’escroqueries ou de vols.

Elles ont surtout concentré leur action pour lutter contre l’achat de drogue et le blanchiment d’argent. Le rapport évoque un certain nombre d’opérations passées, liées à Bitcoin , comme SilkRoad et Mt.Gox. Dans ce dernier cas la communauté Bitcoin est choquée par le fait qu’aucune agence fédérale n’a pu obtenir quelque preuve que ce soit, de vol de perte ou de “disparition” des Bitcoins envolés.Les manquements se situeraient à différents niveaux.

Echec à examiner les fraudes possibles. Malgré la fermeture de plate-formes dans des circonstances suspectes et brusques, et la perte de millions d’USD comme avec Bitcoinica en 2012, et les affaires SilkRoad et Mt.Gox, plus récemment, il n’y a eu aucune déclaration publique de quelque agence gouvernementale que ce soit et aucune enquête concernant ces “incidents” ni aucune action punissant des procédures de gestion frauduleuses.

Echec à examiner les vols de Bitcoins. Un autre manquement est mis en évidence. C’est l’échec de toute action contre les pirates informatiques et pour contrer, perturber ou punir les voleurs de Bitcoins. Après cinq ans d’échanges de cryptomonnaies et de Bitcoins, il n’y a aucun cas connu d’un  voleur de Bitcoins accusé ou arrêté, même si de tels vols portent sur des millions d’USD. Des priorités contestables. Le rapport montre que temps et finances ont été consacrés à la lutte contre l’achat de drogue et le blanchiment d’argent, au détriment de la lutte contre les hackers, les escrocs en tous genres et les vols.

Conclusions du rapport. Le rapport indique que les agences gouvernementales ont échoué à appliquer les règlements actuels pour protéger les consommateurs ordinaires du vol financier ou de la fraude. Il conclut en demandant implicitement l’attribution de plus de ressources pour l’examen des vols de Bitcoins et des fermetures frauduleuses d’affaires.


Laisser un commentaire