Première ambassade du Bitcoin

By news

De pays en pays, de conférences en conférences… Le bitcoin s’installe, se présente et en arrive même à avoir son “Ambassade”. L’étymologie du nom Ambassade trouve ses racines dans le latin médiéval et le gaulois et signifie “Celui qui conduit”.

Ambassade du bitcoin à Montréal

C’est de cette façon qu’envisage le bitcoin, Francis Pouliot : une possibilité d’améliorer le sort de l’humanité comme il l’indique dans une interview à l’occasion de la création de la première Ambassade à Montréal.

Le bitcoin au-delà de ses avantages inhérents à la crypto-monnaie, a aussi cette vocation d’amélioration et de valorisation des échanges libres. Des échanges libres puisque aucune autorité n’a de possibilité légale de contrôler et de gérer les échanges.

Comme peut-être certains l’ont fait ou d’autres l’envisagent, la fraude peut être une tentation… Une tentation qui malgré tout ne restera pas impunie si les transactions sont retrouvée. L’anonymat est garantit mais jamais totalement lorsqu’il est une couverture pour une opération frauduleuse.

Une communauté au service de chacun

L’Ambassade du Bitcoin se veut être un lieu de rencontres, de réunions, de concertations entre les geeks avertis et les profanes. La communication et l’échange sont les points forts mis en avant par l’Ambassade.

Par ailleurs les liens avec les différentes autorités peuvent permettre de mieux comprendre l’intérêt et le fonctionnement de cette monnaie virtuelle et ainsi de permettre son insertion plus aisément.

Cette première Ambassade va permettre de donner l’élan nécessaire aux créateurs d’entreprises, aux médias et aux pays qui ne s’intéressent pas encore de très près au bitcoin.

Par ailleurs le site de l’ambassade permet également de gérer son portefeuille et prodigue des conseils afin de bien démarrer dans le monde du paiement en crypto-monnaies.

Plus qu’une Ambassade, c’est l’essor d’une communauté qui désire faire du bitcoin, la monnaie qui conduit au mieux le sort de l’humanité.

Laisser un commentaire