Le risque d’une cyberattaque sur le Bitcoin

By news

ob_db1f22_cyber-attaque-jpgL’institut des sciences des données du Collège Impérial de Londres s’est consacré à un dur labeur afin de permettre à tout le monde de voir réellement toutes les transactions de Bitcoin et de se faire une idée sur la possibilité réelle d’une cyberattaque sur le système.

 

Quand l’Institut des sciences des données du Collège Impérial de Londres nous éclaire

Lors de cette expérience qui permettrait de visualiser les transactions de la cryptomonnaie basée sur la technologie blockchain, les scientifiques anglais ont développé une plateforme de visualisation employant un réseau de 32 écrans et 64 ordinateurs accrochés sur un mur circulaire. Ce dispositif très segmenté permet de voir de près les transactions de Bitcoin et toutes les différentes perspectives. On peut visualiser sur une partie des dispositifs de milliers de lignes qui se croisent et qui se tordent comme une serpentine, c’est en quelque sorte la colonne vertébrale des données. Cela représente une attaque de spams dont le réseau Bitcoin a été la principale victime au cours de l’année 2015.

 

Un système à la fois fragile et chargé

Le problème avec le réseau du Bitcoin, c’est qu’il ne peut faire que 3 à 7 transactions toutes les secondes, une cadence très faible comparée aux autres systèmes de paiement. Une fois qu’un algorithme surcharge le système, les transactions deviennent de plus en plus lentes, et peuvent même prendre jusqu’à 14 heures pour s’effectuer. C’est ce ralentissement qui permet aux hackers de casser les mots de passe des portemonnaies électroniques facilement et de dérober les bitcoins. C’est pour cela que le bitcoin est très apprécié par les pirates informatiques. C’est ce genre d’attaque qui peut faire perdre aussi bien énormément d’argent. Ce qui est sûr, c’est que cette petite exposition réalisée par l’Institut des sciences des données du Collège Imperial de Londres a permis au monde entier de voir à quel point il est facile de pirater le réseau Bitcoin.


Laisser un commentaire