Le Vénézuela se met au bitcoin

By news

Le Vénézuela a une monnaie officielle depuis le 1er Janvier 2008, le bolivar fuerte et son émission est bien évidemment soumise au contrôle de la Banque centrale du pays.

Le bolivar impossible à échanger dans le Pays

Cependant l’échange de cette monnaie et notamment en dollars, est soumise à un contrôle tellement drastique que la population ne peut plus acheter quoi que ce soit à l’étranger. De plus, il leur est impossible d’effectuer des achats de produits ou services en ligne au-delà de 300 dollars par an.

Création de la première plateforme d’échange au Venezuela 

Il va sans dire que le contrôle excessif entraîne des dérives et c’est hors du contrôle de l’Etat Vénézuélien que les échanges en dollars ou autres devises étrangères se font. Les Vénézuéliens ont cependant trouver une parade et se sont mis au bitcoin !  Le 14 octobre 2014, une plateforme est venue ouvrir le marché grâce à “SurBitcoin”.

Pas sûr que les autorités Vénézuéliennes apprécient la possibilité de contourner les limitations imposées ! En 2003, Hugo Chàvez avait mis en place ce système de contrôle afin de limiter les fuite de capitaux à l’étranger. La situation économique a été protégée et non pas les Vénézuéliens qui ne savent que faire de leurs bolivar fuerte.

Le bitcoin, une révolution dans les ménages Vénézuéliens 

L’arrivée du bitcoin est donc une petite révolution. Les Vénézuéliens vont pouvoir enfin acheter pour plus de l’équivalent de 300 dollars par an sur Internet. Cependant le bitcoin va mettre du temps avant de rentrer dans tous les ménages du pays. En effet, l’échange du bolivar en bitcoin est encore limité, mais les économistes ont bon espoir.

D’ici quelques mois le bitcoin devrait supplanter le bolivar. La restriction et la limitation des autorités politiques ne seront plus respectées et il leur faudra alors soit assouplir les limitations soit continuer à mener leur politique monétaire de la même façon au risque de voir une économie parallèle se développer.


Laisser un commentaire